Revenir au site

#9 : Suzanne :

pourquoi la musique

est-elle essentielle à la relation Aidant/Aidé ?

Suzanne a 42 ans, elle est bibliothécaire de formation. Elle est musicienne amatrice (et aussi une grande passionnée !). Elle est l’aidante et tutrice du père de sa fille, Julien, depuis 10 ans. Julien est devenu totalement et brutalement dépendant à la suite d’un choc anaphylactique (réaction allergique la plus sévère) provoqué par des piqûres de guêpes.

Suzanne s’est formée à la musicothérapie et termine aujourd’hui son mémoire de fin d’étude sur la musicothérapie dans le parcours de soins d’un traumatisé crânien sévère.

Cet épisode est consacré à la musique, à l’environnement sonore et aux bulles musicales que Suzanne a créé pour entretenir le lien avec son proche en situation de grand handicap.

Avec Suzanne, nous avons échangé sur la musique et le fait d’être aidant : comment peut-on créer et entretenir le lien avec son proche, grâce à la musicothérapie et pourquoi la musique est elle essentielle dans nos rapports aux autres (qu’ils soient Aidants ou aidés !) ?

Très spontanément après l’accident et même en réanimation, elle a fait de la musique avec lui, elle a chanté. C’était quelque chose qui prenait aussi soin d’elle. La musique a permis cette transition, le deuil d’une relation, d’un système familial et amical à réinventer. Julien vocalisait avec elle, en même temps qu’elle. Ils arrivaient à communiquer comme cela.

Pour aller plus loin, Suzanne s’est formée en musicothérapie. La musicothérapie permet de soutenir le soin, de maintenir le lien social, de recréer un lien social avec l’autre, en créant de nouveaux canaux de communication. Je pensais très naïvement que la musicothérapie consistait à faire écouter de la musique aux aidants et aux aidés mais pas du tout ! Ou en tout cas, ce n’est pas un objectif.

Suzanne parle avec humour et recul sur ses galères et les moyens (sonores bien entendu) pour s’en sortir. Elle a par exemple embarqué des professionnels de santé qui devaient se charger de soins auprès de Julien : tout le monde s’est mis à chanter pour le calmer.

Elle raconte avec légèreté ces anecdotes au milieu du chaos, mais on ne ressort pas indemne de ses expériences. Je salue la puissance de son instinct et la résilience qu’elle a développée.

Ce qui me passionne également, c’est la manière dont elle a transformé son expérience : après plusieurs années à explorer et utiliser le sonore auprès de son proche, elle s’est formée pour être musicothérapeute et médiatrice culturelle, auprès d’autres personnes en grand handicap.

Nous avons également parlé de la pair-aidance, de l’importance des réseaux d’entraide pour échanger, se soutenir et se sentir moins seul. Ces objectifs font complètement partie de ceux du podcast Plan A / Plan Aidants !

Je vous souhaite une très belle écoute !

Vous avez aimé cet épisode ? Dites le moi ou commentez !

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/  

Montage : Les pieds dans le pod

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK